LES ACTIONS CULTURELLES

VIBRANTES

 

TITAF

terrain d'invention et de transmission des arts de la fête

 

Grâce au dispositif du CTEJ (contrat Culture Territoire Enfance Jeunesse) de la Ville de Sotteville-lès-Rouen (76) et porté par les Vibrants Défricheurs, le TITAF (Terrain d’Invention et de Transmission des Arts de la Fête) est un projet d'envergure qui a eu lieu sur l’année 2018-2019, avec différents ateliers artistiques tout au long de l'année avec les enfants sottevillais.

C'est un projet participatif et carnavalesque dont la finalité était l'événement "Tous au TITAF !" le samedi 11 mai 2019.

A 15h, une grande mascarade a eu lieu dans les rues (avec plein de surprises !) et s'est poursuivie par un bal festif du groupe Forró de Fòra, pour les enfants, leurs parents et les habitants sottevillais.

Les participants au TITAF : 40 classes sottevillaises des écoles élémentaires Jules Michelet, Franklin Raspail, Ferdinand Buisson et Gadeau de Kerville, 3 classes des collèges Jean Zay et Emile Zola, des musiciens de l'Ecole de Musique de Sotteville, le groupe Cirque de la Maison pour Tous, le Collectif HSH, les Plastiqueurs et Agogô Percussions.

Quelques photos du TITAF en ligne : https://frama.link/photos-titaf-sotteville

 

 

 

 

 

 

LE PERCE -PLAFOND 

 

Le Perce-Plafond a été créé en 2013. Il a vu le jour à l’hôpital, dans le cadre du dispositif Culture-Santé, sur une idée originale de Roland Shön. Cette création a été adaptée en format "spectacle" pour lequel il existe également deux variantes : le Perce-Muraille (projection sur support vertical, comme les murs) et le Berce-Plafond (ciné-concert adapté pour tout-petits).

 

La dimension action culturelle demeure fortement ancrée dans l'identité du projet. Le Perce-Plafond a bénéficié plusieurs années du dispositif Culture-Santé au CHU de Rouen, action qui a perduré grâce à du mécénat. Musiciens et plasticiens se sont déplacés de chambre en chambre pour des moments de ciné-concert improvisé avec les patients, dans plusieurs services.

 

Des projets Perce-Plafond ont également eu lieu dans le cadre du dispositif Culture-Justice en 2015 et 2019, en associant les détenus au processus de création et aux techniques utilisées.

 

 

 

 

 

 

LE BAL ZETWAL

 

Le Bal Zetwal, le "bal des étoiles" en créole réunionnais, existe depuis 2015. Le premier Bal Zétwal a eu lieu de septembre 2015 à mai 2016 avec 6 associations de l'agglomération rouennaise oeuvrant pour l'intégration des nouveaux habitants.

L'objectif de ce premier projet est de valoriser la diversité des cultures et dynamiser le vivre-ensemble des communautés, en réunissant les habitants d'un territoire autour des musiques et danses traditionnelles de divers pays. Une phase de collectage de musiques, de chants et de danses est effectuée auprès de la population, issue de l’immigration ou française. Des moments de répétitions, de concerts et de bals avec les participants sont organisés, incluant une démarche participative. Ce premier projet a été soutenu par la DRAC Normandie, la Ville de Rouen, le Département de Seine Maritime et la Métropole Rouen-Normandie.  

 

Un deuxième Bal Zetwal a eu lieu d'octobre 2016 à mai 2017 avec 3 des 6 associations ayant participées l'année précédente. Plusieurs bals de quartier ont eu lieu. Ce second projet a été soutenu par la DRAC Normandie, la Métropole, la Ville de Rouen et le Département de Seine Maritime. Les ateliers et mini-bals se sont poursuivis en lien étroit avec le réseau associatif et institutionnel local (interventions dans les quartiers prioritaires, participation à la Journée de la Tolérance proposée par la Métropole Rouen-Normandie).

 

En 2018, le projet Bal Zetwal a bénéficié du Plan de Lutte Contre les Discriminations de la Métropole et s'est inscrit dans les actions du Mois de la Tolérance en novembre. Il a eu lieu à la Maison Municipale des Associations de Maromme, en partenariat avec le service jeunesse de la ville. Les enfants du quartier et leurs familles ont participé aux ateliers et au bal. Au vu du succès rencontré auprès des enfants et des parents, cette action est réitérée en 2019 sur ce territoire en y associant cette fois deux établissements pour personnes âgées de Maromme : la résidence sénior RPA Pican et l'EHPAD Le Village des Aubépins afin de croiser les générations dans ce projet.

 

 

 

 

 

 

HOME

 

À l’heure où une partie du monde tend à se replier sur son « chez-soi», le quintet Papanosh en collaboration avec le saxophoniste poète Roy Nathanson et le rappeur Napoleon Maddox  ont créé "HOME" en 2018. L'universalité du concept permet d'imaginer une forme ouverte et participative dans laquelle s'expriment les participants.

 

Le premier "HOME" a vu le jour à Clichy-sous-Bois en 2018 dans le cadre de de la 35e édititon du festival Banlieues Bleues en Seine-Saint-Denis, avec une classe de CM2 de l’école Paul-Vaillant-Couturier 1, les jeunes rappeurs de la Maison de la Jeunesse, la chorale (adultes et enfants) du conservatoire Maurice Ravel et les femmes des ateliers sociolinguistiques de l’Association de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés (ASTI). Après plusieurs semaines de travail en commun, un spectacle de restitution a eu lieu à l’Espace 93 de Clichy-sous-Bois. 

Toujours dans le cadre de Banlieues Bleues, une nouvelle version de cette création collaborative a eu lieu à La Courneuve en mars 2019 après des ateliers avec les élèves de l’école élémentaire Joséphine Baker, les choeurs des collèges Jean Vilar et Raymond Poincaré, des jeunes de l’association “Fête le Mur” de La Courneuve et des adultes de la Maison d'accueil spécialisé (MAS) Francis de Pressensé de Saint-Denis.

 

En 2019-2020, un projet HOME a été mené sur le territoire guyanais en lien avec les acteurs locaux. Les partenaires étaient : les élèves de la classe Big Band, la classe d'art dramatique et la classe de percussions traditionnelles du Conservatoire de Musique Danse et Théâtre de Guyane, ainsi que les CM2 de l'école élémentaire Just Hyasine, la chorale de l'école municipale de musique de Kourou, l'association Les Frères de la Krik, la compagnie "Le coin de la danse" et l'association "L'Arbre fromager".

 

D'autres projets HOME sont en cours de création en France mais aussi à l'étranger, avec plus ou moins d'ateliers et de participants. Chaque projet HOME est unique et s'adapte au territoire.

 

 

 

 

 

 

PIERRE FEUILLE LOUP

 

Menée en partenariat avec Le Trianon Transatlantique, un série d'actions culturelles a lieu en 2019 dans les établissements du secondaire de Sotteville-lès-Rouen.

Sur l'année 2018-2019, une résidence en Anjou Bleu a permis plusieurs interventions sur le territoire ségréen qui se sont clôturées par des représentations dans le cadre du festival Curieux Racontages

 

 

 

 

 

 

 

EXEMPLES D'AUTRES ACTIONS CULTURELLES

 

- Antoine Berland (musicien) a effectué plusieurs interventions dans des établissements scolaires autour de son projet Les Portraits Sonores et la création jeune public Murmures Machines : lycée Jacques Prévert de Pont-Audemer, école Maréchal Joffre du Havre, etc..

 

- En mars 2019, dans le cadre du festival Les Pluriels, une action a été menée auprès des enfants sourds et malentendants du centre Beethoven de Rouen (centre de rééducation auditive). Frédéric Jouhannet (musicien) a joué une version adaptée de son spectacle Les Concerts Monstrueux (création 2019) avec l'aide d'une interprète LSF. Un atelier création de masques a également été proposé en lien avec l'univers du spectacle.

 

- Des master-classes et ateliers sont également ponctuellement organisés, en lien avec les salles et partenaires, autour de la diffusion des spectacles.

 

L'échange et la transmisson sont au coeur des valeurs que défendent les Vibrants Défricheurs. 

 

Une grande diversité de projets culturels et artistiques peut être proposée :

ateliers de création pour tous âges et tous publics,

concerts participatifs,

rencontres dans les écoles,

interventions en centre pénitentiaire, en milieu hospitalier...

 

Depuis plusieurs années, nous développons différentes actions culturelles avec les musiciens et plasticiens du collectif sur le territoire local mais aussi ailleurs grâce aux partenariats qui sont mis en place.

 

Nombreuses sont les actions au service d'un propos, d'un témoignage, d'une parole. Les Vibrants Défricheurs s'attachent à être dans la co-construction et le partage.

 

Quelques exemples des actions possibles : 

- Ateliers de musique autour de l'improvisation, du soundpainting ou du répertoire musical du groupe intervenant.

- Ateliers créatifs autour des arts visuels (sérigraphie, création plastique, création de film d'animation) 

- Ateliers autour de l'ethnomusicologue Alan Lomax avec une carte musicale interactive du delta du Mississippi

- Résidences de musiciens et/ou plasticiens sur un territoire pour mener des actions variées (ex : Anjou Bleu avec Pierre Feuille Loup en 2018-2019, CLEAC de l'Andelle avec le Perce-Plafond en 2014)

- Ateliers d'apprentissage de danses et bals pour initier différents publics (familles, enfants, etc.) aux danses traditionnelles. Le lien social tissé par la danse et la musique sont au coeur de ces rencontres.

 

 

 

 

N'hésitez pas à nous contacter

pour toute demande ou question :

 

Marion Nabais

Chargée d'action culturelle

actionculturelle.vd@gmail.com

Fixe du bureau : 09 87 15 70 73