C'est qui ? La réponse ci-dessous

Le Bureau

MARC HAMANDJIAN

Président

 

ANTONIN GAUDU

Secretaire 

 

L'équipe administrative

Les musiciens

NATHALIE RACINE

Directrice administrative et financière

 

 

 

MARION NABAIS

Actions culturelles 

Diffusion projets jeune public & Communication

 

 

 

NOEMIE MARIE

Chargée de production et d'administration

Communication 

 

1/2

FRÉDÉRIC JOUHANNET

violon

 

Premier Prix de violon, d'Alto et de musique de chambre au Conservatoire de Rouen, Frédéric Jouhannet , œuvre très tôt dans le spectacle vivant dans le spectacle "Kilo" de la 16ième promotion de l’école Nationale des Arts du Cirque et s'investit dès ses débuts dans le collectif "Les Vibrants Défricheurs" : "Quoi?tet!", "SanguiSorba" (lauréat à l’unanimité du tremplin Asprojazz Nouveaux Talents Jazz et Musiques Nouvelles 2005), "Voï Voï", "Papanosh" (lauréat du tremplin Jazz La Défense 2010), "La Soucoupe Cassée", "Le Gros Bal"...

 

Parallèlement à l’activité du collectif, il joue dans le groupe "Allons-y tant qu’c’est chaud!" et intègre en 2006 la compagnie "Euphonium" en collaboration avec Joël Drouin, Sébastien Palis et Claude Couffin où il expérimente le rapport images/musique pour les ciné-concerts : "Un Chien Andalou" (Bunuel), "L’Univers Animé de Ladislas Staréwitch" et "Le Cohléidoscope" (Hommage à Emile Cohl).

 

En 2006, il est à l’origine de la classe de musiques  traditionnelles au conservatoire de Région de Rouen dans laquelle il expérimente la pédagogie musicale par l’oralité.

Il a longtemps joué dans l'orchestre de L'Opéra de Rouen en tant que violoniste supplémentaire.

 

Il a évolué au sein des groupes "King Biscuit" (action culturelle et BD-Concert avec le dessinateur Matthias Lehmann), "Radix" (Duo déjanté à danser avec le violoncelliste Antoine Sergent), "Voï Voï" (Duo avec le pianiste-accordéoniste Sébastien Palis), en trio avec le chanteur "Boule" et le contrebassiste Christophe Foquereau…

 

Il fait partie depuis 2013 de la compagnie de théâtre "Vivre dans le Feu", dans laquelle il a composé et joué dans 3 spectacles : le Banquet-Spectacle "Russie mon Amour", "Le Projet Harms", spectacle-perfomance autour des mots du poète russe Daniil Harms, et "Le Violon du Fou", adaptation du conte suédois de Selma Lagerlöf pour 2 acteurs, 1 musicien et une quinzaine d'adolescents.

Il a été en résidence au CHU de Rouen avec "Le Perce-Plafond", mêlant images en lumière et musique improvisée pour les patients.

Aujourd'hui, il évolue au sein des groupes Rédèr Nouhaj (One-Man Band instrumental), Les Concerts Monstrueux (petits spectacles en caravane), Uccelli (Duo avec le pianiste-accordéoniste Sébastien Palis), et en trio avec le chanteur Nicolas Jules et le batteur Roland Bourbon...

1/2

RAPHAËL QUENEHEN

Saxophones, chant, composition.

 

Raphaël Quenehen est diplômé du CRR de Rouen et du CNSM de Paris (prix de jazz, d’improvisation générative et de musique modale de l’inde). C'est au CNSM qu'il noue de nombreuses relations avec la scène jazz d'aujourd'hui (DDJ, collectif COAX, Surnatural Orchestra...). Au sein des Vibrants Défricheurs, il participe à de nombreux projets pluridisciplinaires (danse, arts plastiques et vidéo) et groupes à la croisée des champs musicaux (Papanosh, le Gros Bal, Kaskavel...).

 

Il multiplie par ailleurs les collaborations avec de nombreux musiciens improvisateurs tels Roy Nathanson, Mike Reed, Napoléon Maddox, André Minvielle, Guillaume Orti, Alexandros Markeas (création avec le Quatuor Habanera en 2009), le chanteur occitan Bernat Combi, Jacques Di Donato, Kenny Wollesen, Yoann Durant, Fidel Fourneyron et joue dans la Compagnie Lubat de Bernard Lubat, la Campagnie des Musiques à Ouïr de Denis Charolles, et Blind, la dernière création d’Erwan Keravec pour spectateurs aux yeux bandés (avec Hélène Labarrière, Philippe Foch et Kenan Trevien). Il a été de longues années professeur de musiques de tradition orale au CRR de Rouen et fut directeur artistique du Festival Mens Alors de 2011 à 2014.

 

1/4

SÉBASTIEN PALIS

Accordéon, Piano, Orgue

 

Musicien autodidacte, enfant du bal, pianiste, organiste, accordéoniste, musicien improvisateur, on le retrouve dans Papanosh, groupe pour lequel il compose - sous forme de quintet ou aux côtés de Roy Nathanson, Napoléon Maddox, Marc Ribot - ou encore avec André Minvielle pour un bal autour de Jacques Prévert.

Il fonde également le duo Voï Voï avec Frédéric Jouhannet : entre musique de chambre et improvisation, ils relisent la musique de Béla Bàrtok dans "Musique Pour le Vent", jouent des musiques traditionnelles ancestrales dans l'imaginaire des sonates pour piano et violon du XXe siècle, ou encore rendent hommage à l'écrivain Jim Harrison et à la musique américaine avec "Folk No Folk".

Ensemble, ils créent en 2006 la classe de musiques orales et traditionnelles au Conservatoire de Rouen, carrefour d'identité et d'échange.

En résidence depuis 5 ans aux Hôpitaux de Rouen pour un projet d'improvisation plastique et musicale à l'intérieur des chambres.

Il fait parti du collectif artistique Rouennais "Vibrants Défricheurs".

 

1/2

SYLVAIN CHOINIER

Guitare, larsen et pince à linge

 

Après des études de musicologie (Sorbonne) et de jazz (American School of Modern Music), Sylvain Choinier fonde le Collectif Kumquat qui regroupe Kumquat (1er prix d'orchestre du Tremplin Jazz d’Ile de France 2006 / « Quick & Dirty » - 2008 - Zig Zag Territoires, Harmonia Mundi / création à Jérusalem, 2009) et Camera - Hardcore de Chambre avec Eric Echampard. Compositeur-improvisateur, il rejoint La Grande Perezade de J.B. Perez, s'ouvre à la danse (Collectif Larsen) et au cinéma (court-métrages et documentaire). 1er prix de soliste du Tremplin Jazz d’Île-de-France 2006, il est guitariste au sein du collectif Les Vibrants Défricheurs (Rouen), notamment dans King Biscuit, le Gros Bal et le KaraRocké. Titulaire du DEM de Musiques Actuelles, Sylvain Choinier enseigne la guitare et collabore depuis plusieurs années avec  le Musée de la Musique-Philarmonie de Paris (concerts dans le cadre des expositions Travelling Guitars, EuroPunk, The Velvet Underground et de l'exposition permanente).

 

http://sylvainchoinier.blogspot.fr

1/2

THIBAULT CELLIER

Contrebasse

 

Thibault Cellier est Contrebassiste.
Il est membre actif du collectif d’artistes Rouennais les « Vibrants Défricheurs » au sein duquel il y multiplie les formes notamment au sein du groupe Papanosh (Rayonnement National et International), le Kararocké (projet participatif autour d’un song book de Rock) ainsi que le Perce plafond (performance d’un musicien avec d’un plasticien en totale improvisation dans différents contextes ).
Par ailleurs, il joue avec le groupe « Novembre » (JazzMigration 2018) ainsi que dans divers projets de la Campagnie des Musiques a Ouïr de Denis Charolles et avec la chanteuse Australienne Inga Liljeström.
Par le passé il a pu tourner avec Brad Scott & The Serge Gainsbourg Experience, guLdeboA, Satierik Trio en France et a l’étranger.
Son parcours lui a permis de jouer entre autres avec Roy Nathanson (Lounge Lizards), Marc Ribot, Napoleon Maddox, Mike Reed, Bernard Lubat, Archie Shepp, Guillaume Orti, Fidel Fourneyron, Sylvain Darrifourcq, et beaucoup de musiciens issus de collectifs Français tel COAX (Paris), Grolektif (Lyon), 1name4acrew (Nantes), Umlaut (Paris), …
Depuis 2014 il est également co-directeur artistique du festival Mens Alors! (Isère).
 

1/2

ANTOINE BERLAND

Pianiste, improvisateur, compositeur inspiré vivant à Rouen

 

Antoine est avant tout un lyrique, de ce lyrisme qui se cache sous les interstices et les fêlures.
De ce lyrisme qui n’exclut pas l’humour : d’où son accointance avec l’atypique Albert Marcoeur qui lui confia des textes et sur lesquels Antoine Berland écrivit pour chœur une superbe pièce : « Suivez les pointillés ».

 

Il partage un grand nombre de collaborations riches et multiples :

avec des collectifs (Vibrants Défricheurs, HSH, Surnatural Orchestra, Omedoc …),

du spectacle vivant (Cie 14:20, Le chant de la carpe, Vivre dans le feu, Les Colporteurs),

écrit pour des orchestres et choeurs (commandes IFAC, Unissons),

collecte des voix dans ses portraits sonores (format radiophonique, installations, performances).

 


(Article du festival Jazz à part, pour le solo d'Antoine Berland, novembre 2015)

 

 

 

www.antoineberland.canalblog.com

1/2

QUENTIN GHOMARI

Trompette, Trombone

 

Quentin Ghomari intègre en 2004 le département Jazz et Musiques Improvisées du CNSM de Paris pour en sortir diplomé en juin 2009.

 

Membre actif du collectif rouennais Les Vibrants Défricheurs depuis 2003, c'est au sein du turbulent quintet Papanosh qu'il s'épanouit principalement en tant qu'interprète et compositeur.

 

Egalement issu du collectif, la machine à danser Le Gros Bal lui fait parcourir et revisiter les musiques traditionnelles des quatre coins du monde et tout récemment, il participe au quartet Folk no Folk, dirigé par Sébastien Palis.

 

Parallèlement à ce projet artistique collectif, il multiplie les collaborations en tant que sideman au sein de plusieurs groupes aux univers musicaux biens différents:

 

Ping Machine, grand ensemble du guitariste Fred Maurin avec lequel il enregistre quatre albums « CHOC Jazzman », "Des Trucs Pareils", "Encore", « Ubik », « Easy Listening ». Il est également invité dans le tout dernier disque « Seven Years » du quartet Big Four de Julien Soro (CHOC Jazzman ; ELU Citizen Jazz

Lande, quartet leadé par le contrebassiste Alexandre Perrot, avec lequel il enregistre le disque « La Caverne ».

Le Gil Evans Paris Workshop de Laurent Cugny, avec lequel il enregistre le disque « Spoonful »  (CHOC Jazzman.).

L'Afro JazzBeat d'Eric Legnini, au sein duquel il joue la musique du disque "Sing Twice" et enregistre le disque « Waxx Up ».

Le Bal de l’Afrique enchantée, l’extension Bal de l’émission radiophonique hebdomadaire de France Inter « L’Afrique enchantée ».

Le Brass Spirit de Georgy Kornazov, le quintet Portal/Poirier, et le quartet du contrebassiste Diego Imbert.

 

On peut le retrouver plus occasionnellement avec l'Attica Blues Orchestra d'Archie Schepp, le Surnatural Orchestra, le quintet de Sarah Lenka, le Sacre du tympan de Fred Pallem ou encore le Umlaut Big Band.

 

ANDRE PASQUET

Batterie

 

Il commence la batterie à 14 ans en jouant des reprises de rock et de métal, puis quelques années plus tard, en parallèle de la fréquentation de différentes écoles (Agostini, EIJ...) , developpe son jeu autour des musiques improvisées et experimentales, du jazz, ou de la pop au sens large, sans oublié pour autant le métal, à travers divers formations comme syntax error nina bobsing Telhumetar. Il joue aujourd'hui principalement dans The World, Agamemnonz, Mandibula, Flouxus ou encore Nuage magique, et multiplie les différentes expériences plus éphémères au sein des vibrants défricheurs et au gré des rencontres tout en enseignant la batterie au Kalif.

1/2

JÉRÉMIE PIAZZA

Batterie

 

Jérémie est très fort. Il joue de la batterie, de la guitare  simultanément ou non  et écrit de la musique, parfois. Durant son adolescence, il apprend la batterie en jouant sur des disques et au contact des truites rongeuses de fromage de Pékin. 

 

Plus tard, il découvre le jazz et les questions métaphysiques. Son jeu se veut lisible et pertinent, laissant la part belle à l'énergie et à l'émotion. Il aime la nourriture. Il s'adapte à des contextes différents (solo, accompagnement de la danse, musiques improvisées ou non, rock & roll...) Jérémie Piazza joue avec plein de gens connus. 

 

Merci

JULIEN MOLKO

saxophone clarinette

 

Julien Molko, saxophoniste et clarinettiste, Funky-free-jazzman, improvisateur enclin à l'humour mystique et au be-bop enflammé,

Il participe notamment au Gros Bal des Vibrants.

 

 

1/2

HELOISE DIVILLY 

Compositrice, batteuse et percussioniste.

 

Née sur l'île de la Réunion en 1987 elle vit désormais en Normandie. Elle est membre du collectif des Vibrants Défricheurs à Rouen. Elle est diplômée avec un Master 2 du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, département Jazz et Musiques Improvisées (instrument : batterie) en 2013. Elle part vivre six mois à Stockholm dans le cadre d'un Érasmus.

 Elle crée le trio YOU en 2016 : musique pop et improvisée, compose pour le quartet franco-suédois HELLO LOULI: musique contemporaine et improvisée, ainsi que pour les groupes KASKAVEL et ROUNDSTONE : musique d’inspiration traditionnelle.

 

Depuis 2015 elle joue la musique de l'île de la Réunion avec l'accordéoniste René Lacaille et le chanteur Davy Sicard, à la batterie et aux percussions traditionnelles de la Réunion.

 

Elle fait partie de la pièce de théâtre contemporain "Les Batteurs" depuis sa création en 2017 :  (Théâtre de la Bastille, Théâtre de Gennevilliers,Théâtre Gérard Philippe -Paris, Théâtre de Dijon).

 

Elle joue dans la performance acoustique "BLIND" d'Erwan Keravec (scènes nationales).

 

Elle mène le BAL ZÉTWAL qui est une création de bals participatifs avec des personnes de différents pays, basés sur leurs musiques et danses traditionnelles.

1/2

JEREMIE BASTARD

Soubassophone, Rameur et corde à sauter

 

 

 

 

1/2

CYRILLE LACHERAY

Guitare, banjo, mandoline

 

Cyrille LACHERAY est musicien autodidacte. On a pu le l'entendre comme guitariste dans divers groupes de rock français alternatif :  Dam Fortune, Xav Feugray, Salines, Les Orties Égarées Hati &Skoll... 

Egalement membre actif des Vibrants Défricheurs depuis sa création, il participe à l'élaboration et la réalisation des projets collectifs : création avec Bernard Combi, Rien à Voir, L'Humanophone, le Perce Plafond... Animé par une réelle envie de transmission, il enseigne la guitare et réalise de nombreux projets d'action culturelle à destination de publics variés (milieu scolaire, crèche, maison d'arrêt).

En 2016 il travaille à la création d'un solo pour guitare autour l'improvisation ainsi qu'à la réalisation d'une bande son pour le théâtre.

En 2017 il intègre la Compagnie des Gros Ours, compagnie de spectacles musicaux et graphiques à destination du jeune public.

JEAN-FRANÇOIS RIFFAUD

guitare, guitare baryton, DX7


Né en 1979, il  apprend le piano et le saxophone au conservatoire de Rouen, puis se dirige vers des études d’arts plastiques : DNSEP à l'école des Beaux-Arts de Rouen, Master 2 recherches à Paris 4. Il élabore des pièces sonores et des performances, compose des musiques pour des spectacles chorégraphiques ou pour ses propres installations vidéo. Lors d'expositions collectives, il croise le chemin de nombreux artistes : Jean Dupuy, Noe Nguyen, Tania Mouraud, Jason Karaindros, Yohann Queland de Saint Pern, Jihan El Meddeb.
Guitariste autodidacte, il s'engage parallèlement dans une pratique de musicien en groupe qui devient sa principale activité  : depuis 2004 il joue dans diverses formations aux répertoires variés : Nutsratfatkebab (rock régressif), Crème de chien (jazz/contemporain, duo avec le saxophoniste Frédéric Gastard),  Nine (chanson rock), Syntax Error (rock), Journal Intime Quintet (Jazz), The World(new wave), Ouimonsieur  et d’autres… Il compose et arrange pour certaines de ces formations, et réalise la musique de courts-métrages.
Il rencontre des musiciens tels que : Stéphane Payen, Guillaume Orti, Gilles Coronado, Frédéric Gastard, Emiliano Turi, Bettina Kee, Jeanne Added, Matthias Mahler, Denis Charolles, Christophe Monniot, Aymeric Avice, Stephen Harisson, Sylvaine Hélary, Patrick Fournier, Alain Vankenhove.

 

 

1/2

ANNE-LAURE POULAIN

Chant

 

 

Participe à l’aventure du théâtre musical depuis 1977 en impulsant le travail de recherche vocale au sein de la compagnie du Lierre.

Fut membre permanent de l’Atelier Lyrique du Rhin puis du Groupe Beaux Quartiers et de Zingaro.

A rejoint le collectif » les vibrants défricheurs » en tant que chanteuse du groupe » Sanguisorba » et du « Gros-bal », Anne Laure fait partie des V.D depuis le début.

A joué dans les mises en scène de : Farid Paya, Pierre Barrat, Thierry Roisin, Bernard Sobel, Philippe

Adrien, Carmelo Bene, Bartabas ….

Avec les compositeurs : François-Bernard Mâche, Betsy Jolas, Ahmed Essyad, François Marillier, GérardMarais, Karl Biscuit, Fred Frith , Nicolas Frize, Antoine Berland…

Avec les chorégraphes Jackie Taffanel, Pierre Doussaint, Marcia Barcellos, Mic Guillaume , Anne-Marie

Raynaud… Improvisatrice, voyage du chant lyrique aux « voix du monde », du Moyen-Age au contemporain et de la chanson au rock.

 

PAATRICE MARCHAND

 

Paatrice sait lire, écrire et dessi­ner. Il pratique prin­ci­pa­le­ment le dessin, tout seul ou avec ses amis.

Il l’a d’abord déve­loppé sur papier puis expé­ri­menté et propagé dans l’es­pace, dans toutes les dimen­sions.

Ses créa­tions prennent vie dans des centres d’Art ou des squats, de la feuille aux murs, de la rue au sable d’une plage… Membre du collec­tif « HSH », il édite des fanzines et des DVDs.

Il s’illustre au sein des vibrants défri­cheurs dans lequel il projette ses créa­tions en perfor­mance sur scène, sur des pochettes de disques ou sur des affiches de concerts.

 

 

Paatrice fait aussi partie du Hsh crew

www.paatrice.canalblog.com

1/2

Les plasticiens

1/2

LISON DE RIDDER

 

Lison dessine quotidiennement réactivant un précepte avisé de Robert Filliou qui, au milieu des années 70, conseillait à tous d’écrire “un poème par jour”. Le crayon est en fait devenu une extension naturelle, il explore modestement l’environnement direct et le monde intérieur : les vertus comparées du réel et du rêve.

" Je témoigne de petites histoires, histoire d’objets, de famille, de représentation, de dépaysement... en essayant de manière utopique de faire toujours les choses pour la première et la dernière fois. Jouisseuse, je plonge dans le mystére de la perception, dans le faire et l’amour du beau métier. Un certain angélisme déjà décelé par Walter Benjamin : «Nous ne pénétrons jamais dans le mystére que pour autant que nous le retrouvons dans le quotidien, grâce à cette optique dialectique qui reconnaît le quotidien comme impénétrable, l’impénétrable comme quotidien.» 

Lorsqu’il est question de montrer mon travail, il s’agit alors de lui trouver une (nouvelle) forme, d’activer la matière accumulée soit en constituant un ensemble (assemblage de dessins, installations), en allant me mettre avec toutes ces idées au “pied du mur“, laissant ainsi le feutre ou la peinture incarner cet univers (dessins muraux), au travers de performances, de films et de livres. Puis au sein de workshops, au coeur des villes, au fin fond des campagnes, au comptoir du bar, il s’agit de dessiner littéralement dans le monde."

Lison fait aussi partie du Hsh crew

www.lisonderidder.com

Ils gravitent autour de la planète vibrante :

 

 

Amélie Affagard, Isabel Sörling, Guillaume Magne, Johan Guidou, Annie Langlois, Linda Olàh, Tatiana Mladenovich, Gilles Decquit, Rodolphe Bourotte, Denis Brely, Mathias Leehman, Nikodio, Etienne Oury, Jeanne Gogny, Fabrice Houdry, Cécile Chenais, Julien Lelièvre, Matthieu Guettier, Claude Couffin, Théo Godefroid, Laurent Beucher, Roland Shön, Anne-Laure Poulain, Anna Ghandri, Camille Ozenne, Antoine Sergent, Roy Nathanson, Napoleon Maddox, André Minvielle, Julien Eil, Edward Perraud, Fidel Fourneyron, Manon Quenehen, Kalo Randrinanasolo, Chloé Lacheray, Renaud Guilbert, Antony Lecomte, Medhi Chaeib, Fabrice Lhomme, Baptiste Martin, Pierre Quenehen, Serge Mercier, Xavier Feugray ...

et tous ceux avec qui des rencontres artistiques se font dans le cadre de nos projets ! 

 

 

Nous rejoindre sur les réseaux

S'abonner à la newsletter : 

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Bandcamp sociale Icône
  • Youtube

24, rue Lazare Hoche 76300 Sotteville-lès-Rouen

+33 (0)9 87 15 70 73

Siret : 443 653 480 00063
Licence 2 : 
PLATESV-R-2020-006084

www.lesvibrantsdefricheurs.com