REALITY SHOW

| CREATION 2022 |

55806d_0733eddc6f184a24abe579e324482eeb~
DSC_0697.JPG
logo_bb.png

Spectacle créé avec le soutien de : 

                     de Val de Reuil

Scène conventionnée d'intérêt national "art et création pour la danse"

                   et l’Etincelle – Théâtre(s) de la Ville de Rouen

etincelle-logoprincipal-web-okok.jpg

Trois plasticiens en alternance

(deux en représentation)

Dessins, manipulations, vidéos, cinéma d’animation, traitement de l’image en direct

Lison de Ridder

NikodiO

Paatrice Marchand

Quatre musiciens 

Raphaël Quenehen saxophones

Antoine Berland piano et sampleur

Thibault Cellier contrebasse

Edward Perraud batterie et percussions 

Technique

Jérôme Houles création lumière et régie générale 

Reality Show est un ciné-concert en temps réel dont les images et les sons débordent des écrans et des instruments pour envahir la salle. Ce spectacle jubilatoire est le fruit de 20 ans de pratiques et de performances collectives mêlant musique et arts visuels au sein du collectif.

Dans une installation minimaliste et foisonnante, façon atelier, des images dessinées, découpées, accumulées, sont projetées sur plusieurs écrans intégrés à la scénographie. Tout est à vu, tout est à nu. Et chaque saynète animée se transforme en numéro d'équilibriste dont le spectateur devient alternativement le témoin, le voyeur et le juge de paix !

Quelques images de la première résidence (nov. 2020) à la Maison de la Jeunesse et des Associations, Val de Reuil (27).

Résidence réalisée avec le soutien du Théâtre de L'Arsenal de Val de Reuil - Scène conventionnée d'intérêt national "art et création pour la danse".

image 1.jpg

Table tournante pour création de dessins animés instantanés et manipulation d'objets mouvants. Un certain hommage au Zootrope.

image 2.jpg
DSC_0632.JPG

Partitions à 10 mains, submergées par des objets sonores et visuels encombrants.

Dessins et musiques en direct,

ou comment associer

la multi-projection vidéo

et la rétro-projection.

image 3.jpg
DSC_0819.JPG

Dispositifs de mini-batterie avec capteurs électro-acoustiques, à jouer de préférence avec de mini-baguettes. Nous éviterons le jeu de mots suivant : "Mise en abîme bam boum".

DSC_0550.JPG

Ecriture automatique d'une partition jouée et déchiffrée instantanément par les musiciens, interprétée et augmentée dans le même temps par les plasticiens à 4 mains. 

image 4.jpg
image 5.jpg

Projections d'ombres de maquettes tournantes et dessins d'encres.

Magazine LYBO du 20 novembre 2020 sur France 3 Normandie

Ce projet mêle diverses formes de narration et d'écritures visuelles et sonores. Il est question de réunir des plasticiens et des musiciens pour créer un ciné-concert en temps réel, un cabaret ludique, une expérience alchimique de manipulation de la matière visuelle et sonore.

Dans une installation minimaliste et vivante, faite de multi projections, de détails et de surprises, a lieu la rencontre atypique entre les barbouilleurs du dessin et de la musique

Cette création est fondée sur une expérience commune de presque 20 ans de pratiques collectives autour de recherches de correspondances musicales et plastiques, donnant naissance à de nombreux spectacles, performances, installations.  A titre d’exemple, le Perce Plafond, ciné-concert projeté au plafond créé à l’origine pour les personnes alitées en partenariat avec le CHU de Rouen. Depuis plus de 7 ans, des représentations ont eu lieu en chambres de patients, en EHPAD, en salles de spectacle, en caravane, en crèches, en plein air ou encore dans des églises.

Nous développerons dans cette création de multiples techniques visuelles diffusées sur plusieurs espaces de projection scénographiés.

Imaginez une table à dessins, des craies, des pigments, des magazines préparés et autres découpages narratifs en accumulations, des manipulations de matières, des dessins en direct, des projections de mini personnages d’animation évoluant sur les instruments, les musiciens et accessoires présents sur le plateau et dans le public, une série de flipbooks éclair, un travelling d'objets sur tapis roulant…

La musique sera elle-aussi écrite collectivement, elle-aussi à la croisée des techniques et des esthétiques avec notamment une séquence écrite en direct sur la table à dessins projetant les portées musicales, donnant à voir une composition en temps réel, agrémentée par les 4 mains des plasticiens, offrant didascalies et autres rêveries. 

Les œuvres créées sur scène par le collectif seront le résultat d’un processus de travail commun qui mettra l’accent sur l’aspect performatif.

Il s’agira de bruiter les images et de représenter les sons tout en créant la polyphonie dans la multiplicité des signes, via des contraintes et des outils d’improvisation et de jeu. 

Le public est emmené dans le processus instantané de création. Il est pris à partie en tant que témoin d’instants de création en live, il ressent l’urgence, la mise en danger, l’équilibre recherché, la difficulté, l’unité.